En Argentine, le Sénat a longuement débattu mercredi pour décider s'il autorisait ou non l'avortement. Le résultat du vote est attendu dans quelques heures.

Dans un pays fortement catholique, le projet de loi légalisant l'IVG avait été adopté de justesse le 14 juin dernier.

Toute la journée, devant le Congrès, à Buenos Aires, deux camps fortement mobilisés. D'un côté, les Verts, essentiellement des jeunes et des militants féministes, qui revendiquent le droit à l'avortement.

De l'autre, le camp des Bleus ciels, le camp anti-IVG, opposé au projet et composé en majorité de fidèles de l'Église évangélique.

Le résultat s'annonce très incertain. Selon le décompte d'une organisation féministe, 37 sénateurs sur 72 pourraient voter contre le texte.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés