Le libéral Mauricio Macri a remporté dimanche la présidentielle argentine. Pour la première fois depuis douze ans, la droite revient au pouvoir. Daniel Scioli, soutenu par la présidente sortante Cristina Kirchner, a reconnu la victoire de son adversaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés