Vidéo associée: 

Publié le 16/07/2014

Arbitrage de l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais: "96 heures de garde à vue c'est peut-être un peu excessif"

Corps: 

Le Conseil constitutionnel devra se prononcer dans les trois mois sur la conformité à la Constitution des quatre jours de garde à vue de Bernard Tapie dans l'enquête sur l'arbitrage de 2008 avec le Crédit lyonnais. "96 heures de garde à vue c'est peut-être un petit peu trop, c'est peut être un peu excessif et quand je dis un peu, c'est peut-être même beaucoup", a estimé Emmanuel Piwnica, avocat au conseil d'Etat et à la cour de cassion avant de préciser "il y a peut-être un débat tout de même là-dessus."

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité