En Arabie saoudite, Ali Al-Nimr, 22 ans, risque la décapitation et la crucifixion jusqu'à la décomposition de son corps. Ce jeun chiite a été arrêté à l'âge de 17 ans par les autorités saoudiennes pour avoir participé à des manifestations contre le régime.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés