Les autorités saoudiennes ont procédé à l'exécution de 47 personnes, dont l'imam chiite Nimr al Nimr, pour ce que le ministère saoudien de l'Intérieur a qualifié dans un communiqué de faits de terrorisme. L'Iran menace l'Arabie Saoudite : Ryad paiera un "prix élevé" pour l'exécution du leader chiite saoudien, a annoncé Téhéran. Clarence Rodriguez, correspondante à Ryad, estime que ces exécutions pourrait relancer les tensions entre chiites et sunnites dans la région.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés