Après les attentats du 13 novembre, la sécurité dans les transports en commun a été renforcée, notamment à Paris. Ces lieux, hautement fréquentés, sous terre, sont vulnérables. Près de 4.000 militaires ont été déployés. Leur rôle est de contrôler les comportements suspects et de rassurer les usagers.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés