Depuis les attentats du 13 novembre, le nombre d'inscriptions par jour sur le site de recrutement de l'armée a triplé. Les événements de janvier et novembre ont décidé beaucoup de jeunes qui pensaient s'engager depuis un certain temps à pousser la porte des centres de recrutement. BFMTV les a rencontré à Montpellier.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés