Trois semaines après l'attaque du Thalys, la vigilance s'est accentuée dans les trains. Sur la ligne TGV Lyon-Paris par exemple, la police aux frontières de Lyon a multiplié les contrôles inopinés. Les bagages non étiquetés sont particulièrement surveillés. En une semaine, 47 trains ont été sécurisés. Les forces de l'ordre ont interpellé une quinzaine de personnes.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés