Décidément, la chance n'est pas du côté de François Hollande. En partance pour l'Argentine, l'avion du président est resté cloué au sol au Pérou. Il a finalement emprunté un autre avion pour s'y rendre.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés