Les marchés s'attendaient au pire ce mardi à quelques heures de la publication des résultats trimestriels d'Apple.

Selon les analystes, les ventes d'iPhones devraient n'avoir progressé que d'1,3 % sur un an d'octobre à décembre, leur plus faible croissance depuis le lancement du célèbre smartphone à la pomme en 2007.

Faute de grande innovation par rapport à leurs prédécesseurs, les iPhones 6S et 6S Plus ne rencontrent pas le succès escompté. Qui plus est, les fournisseurs asiatiques d'Apple anticipent déjà une baisse des ventes d'iPhones de janvier à mars.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés