Les manifestations contre la loi Travail deviennent de plus en plus violentes. Hier, la grève nationale a donné lieu à des débordements massifs, selon la préfecture. Comment en est-on arrivé là ? Selon Apolline de Malherbe, ces drames s'expliquent, en partie, par la faillite de l'autorité de l'État, en particulier celle de François Hollande. Il ne s'est jamais comporté comme un chef. En réalité, l'État donne l'impression qu'il est impuissant. - Bourdin Direct, du mercredi 15 juin 2016, sur RMC

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés