À la suite des attentats de Paris, la ville de Lyon a décidé de remplacer sa traditionnelle Fête des Lumières par une journée d'hommage aux victimes, annulant toutes les autres manifestations prévues. Le maire de Lyon Gérard Collomb a justifié cette décision sur BFMTV: "Ce que Daesh remet en cause, c'est notre volonté de promouvoir la culture. Au travers de cette manifestation, nous montrerons que nous résistons."

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés