Vidéo associée: 

Publié le 25/11/2017

Annonce turque ; prudence américaine

Corps: 

Les Etats-Unis ne livreront plus d'armes aux YPG (brigades de protection du peuple), ces combattants kurdes qui affrontent les groupes djihadistes en Syrie. En particulier, l'organisation Etat islamique.

L'information est majeure, car ces troupes sont des alliées proches des Américains. Elle étonne aussi, car elle a été révélée depuis la capitale turque, Ankara, vendredi 24 novembre 2017, par le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu.

'Ce sujet des armes qui leur sont livrées par les Américains a un impact négatif sur nos relations avec les Etats-Unis, a-t-il déclaré. Notre président estimé (Recep Tayyip Erdogan) l'a, une fois encore, répété à M. Trump, qui
lui a clairement dit avoir donné des instructions pour les faire stopper. Il a aussi jugé que ce non-sens aurait dû être terminé depuis longtemps.'

Les YPG sont considérées par le régime turc comme une organisation terroriste. Cela dit, cette annonce doit être prise avec prudence. Car, du côté des ministères américains des Affaires étrangères et de la Défense, on confie ne pas être au courant.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet