À six mois des élections législatives en Allemagne, où Angela Merkel brigue un quatrième mandat, la chancelière est mise en difficulté à sa droite par l'émergence du parti populiste et xénophobe, l'AFD. À gauche, elle est défiée par le social-démocrate ancien président du Parlement européen, Martin Schulz.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés