Ils sont un peu plus de 20. Ils ont pour point commun d'avoir été ministres sous la présidence de François Hollande. "Victimes" des remaniements, de désaccords ou des vicissitudes de la vie politique, ils sont désormais éloignés des palais nationaux. Aujourd'hui, leur vie a bien changé. Si certains rêvent de revanche, d'autres aspirent à un retour à une vie plus calme.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés