Signatures de décrets, crise diplomatique avec le Mexique, lancements de plusieurs polémiques sur Twitter... Une semaine après son investiture, vendredi 20 janvier, Donald Trump a déjà fait beaucoup: "Il avait dit qu'il irait vite et très fort, il va très vite et très fort, parfois trop fort (...) Sa politique paraît pour l'instant radicale et chaotique", analyse ainsi Jean-Bernard Cadier, envoyé spécial BFMTV à Washington.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés