Il n'y aura finalement pas de révolution fiscale avec la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu mais "un taux modulable de la CSG" a rapporté l'envoyée spéciale de LCI, Camille Colin. Ce taux viserait à alléger l'impôt des revenus les plus modestes et à remplacer la prime d'activité. "La prime d'activité deviendrait automatique pour les revenus les plus modestes" a-t-elle détaillé.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés