Invitée ce matin d'Apolline de Malherbe sur BFMTV et RMC, Michèle Alliot-Marie, députée européenne, est revenue sur la décision du gouvernement d'interdire certaines manifestations pro-palestiniennes. "Quand on interdit une manifestation, on se donne les moyens qu'elle soit réellement interdite ", a-t-elle déclaré, précisant que le gouvernement n'avait pas "pris les moyens de faire respecter sa décision".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés