L'Allemagne, qui a accueilli 1,1 million de réfugiés en 2015, assiste depuis des mois à la montée en puissance du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD), lancé en 2013. Troisième force politique du pays selon les sondages, ce dernier a enregistré une percée au scrutin municipal dimanche dernier. Détails.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés