Bienvenue au pays des "deepfakes", un savant mix de "deep learning" et de fake news. Ces fausses nouvelles en vidéo, dopées à l'intelligence artificielle, commencent à envahir nos écrans, montrant des détournements de visages d'acteurs ou de personnalités politiques, plus vrais que nature. Alors que les élections américaines de mi-mandat approchent, vont-elles polluer la campagne ? La Darpa, ainsi que plusieurs plateformes, tentent de faire le ménage, en employant des algorithmes de détection.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés