Le niveau d'alerte terroriste était maintenu à son maximum à Bruxelles et dans sa région pour le troisième jour consécutif. Le métro, les écoles et de nombreux commerces sont restés fermés, ce lundi. "Les belges s'organisent, même si la Belgique ne pourra pas très longtemps vivre dans cette situation" a expliqué Xavier de Giacomoni, envoyé spécial sur place.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés