Le candidat à la primaire de la droite revient sur les "clarifications" demandées avant ce dernier débat et s'étonne de la "virulence" de la réponse de François Fillon. "Nous aurons des convergences, nous aurons aussi des divergences, je n'ai pas l'intention de les éluder", a-t-il ajouté.

Publicité

Contenus sponsorisés