Lors du débat de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé a fustigé les accords du touquet, signés par Nicolas Sarkozy.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés