D'ici 2018, le site de Suresnes de la société Airbus fermera ses portes. 650 personnes y travaillent, ils ne comprennent pas les choix de leur direction alors que le groupe réalise des bénéfices.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés