La fuite des deux pilotes français impliqués dans l'affaire dite d'"Air Cocaïne" pourrait avoir des conséquences négatives sur les deux autres Français condamnés, eux aussi, et toujours assignés à résidence en République dominicaine. Alain Gastany, l'un d'entre eux, s'est fait faucher par une moto et risquerait l'amputation. Il demande avec Nicolas Pisapia, le quatrième français impliqué, au gouvernement de les rapatrier. Ils craignent de devoir retourner en prison jusqu'au procès en appel et de porter seul le chapeau dans cette affaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés