Agression à l'arme blanche dans le nord de Paris, sept personnes ont été blessées, dont quatre grièvement. L'assaillant a été interpellé par une équipe de la brigade anticriminalité, la BAC.

Selon une source proche de l'enquête, "l'homme est à priori de nationalité afghane, il était armé d'une barre de fer et d'un couteau".

Il s'en est d'abord pris à plusieurs personnes au hasard près d'un cinéma le long du canal de l'Ourcq, dans le 19e arrondissement. Des joueurs de pétanques qui se trouvaient là ont tenté de le stopper en lui jetant des boules, le blessant à la tête, mais ça ne l'a pas arrêté , il est parti en courant et s'en ai pris peu après à deux touristes anglais.

Les faits se sont déroulés peu avant 23h.

"Rien ne permet à ce stade de retenir le caractère terroriste de ces agressions", toujours selon une source proche de l'enquête. Mais ces agressions rappellent d'autres attaques à l'arme blanche commises ces derniers mois en France, la piste terroriste ayant été écartée dans la plupart des cas.

La dernière, le 23 août à Trappes avait été revendiquée par le groupe Etat islamique, mais pour les autorités, il s'agissait de" l'acte d'un déséquilibré" qui a tué sa mère et sa soeur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés