Les enquêteurs de Scotland Yard pensent avoir identifié les empoisonneurs de l'ex-agent double du KGB Serguei Skripal et sa fille Ioulia.

Selon l'agence britannique Press Association, les suspects seraient entrés en Grande-Bretagne peut avant l'empoisonnement au Novitchok qui a eu lieu en mars à Salisbury.

Le même poison d'origine soviétique semble à l'origine de l'intoxication en juin Charlie Rowley et Dawn Sturgess à Amesbury. Dawn Sturgess n'a pas survécu.

Les suspects identifiés par les enquêteurs dans l'affaire Skripal seraient russes.

Alexandre Iakovenko est l'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni : "C'est ce que dit la presse. Malheureusement, nous n'avons pas de déclaration britannique officielle. Je voudrais l'entendre de Scotland Yard ou du ministère des Affaires étrangères qui s'abstient de confirmer beaucoup de choses rapportées par la presse."

Les enquêteurs britanniques cherchent à déterminer si le Novitchok retrouvé à Amesbury provient du même lot que celui utilisé contre Sergueï Skripal et sa fille.

Dans ce premier volet de l'affaire, Londres accuse Moscou d'avoir orchestré l'opération, Kremlin dément.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés