"J'espère que d'autres femmes porteront plainte", a déclaré l'essayiste Caroline Fourest ce mardi 31 octobre sur BFMTV alors que l'islamologue suisse Tariq Ramadan est visé par deux plaintes pour viol. "Ça va être très dur pour elles devant les tribunaux", a poursuivi Caroline Fourest.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés