Une perquisition avait lieu ce mardi matin à l'Assemblée nationale pour retrouver des éléments permettant de prouver que Penelope Fillon a bien exercé l'activité d'attachée parlementaire. Mais les enquêteurs n'ont trouvé "aucune preuve matérielle", ni badge pour l'Assemblée nationale, ni boîte mail à son nom. Seuls quelques bulletins de paie ont été retrouvés et remis à la justice par le clan Fillon. Les dicours de François Fillon corrigés par sa femme ont eux été jetés à la poubelle.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés