Les médecins de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif, ne se sont finalement pas prononcés jeudi sur l'arrêt des soins de leur patient. Ces derniers ont évoqué implicitement des pressions extérieures les empêchant de se décider dans la
"sérénité". Le dossier est remis au procureur de la République qui devra désigner un représentant légal.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés