A moins de trois semaines des élections municipales, l'affaire des enregistrements tombe mal pour l'UMP. Déjà très controversé à l'époque, Patrick Buisson était devenu l'homme de confiance de Nicolas Sarkozy, son mauvais génie aussi. Itinéraire d'un homme de l'ombre.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité