15 novembre. Au petit jour, Abdelhakim Dekhar entre dans les locaux de BFMTV armé d’un fusil à pompe. C'est le début d'une épopée quasi-meurtrière, qui va durer plusieurs jours dans la capitale.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés