Les adolescents d'aujourd'hui se disent davantage sous pression et mal dans leur peau que leurs aînés au même âge, selon une étude Ipsos annuelle pour le compte de la fondation Pfizer pour la santé de l'enfant et de l'adolescent. 30% des jeunes interrogés se disent mal dans leur peau, 47% se sentent sous pression. Sur les réseaux sociaux, il faut être toujours plus populaire et avoir plus d'amis. Dans le domaine du sport, les parents mettent également leurs enfants sous pression.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés