La deuxième phase d'admission post-bac, qui s'est déroulée lundi 26 juin, a finalement laissé 117.000 lycéens sans avenir scolaire proche. Si autant de jeunes se retrouvent sans filière, c'est en partie à cause d'un manque d'anticipation entre les places ouvertes dans le supérieur et le nombre de futurs étudiants. Pour les lycéens sans affectation, tout n'est pas encore perdu. Un troisième tour d'admission aura lieu le 14 juillet.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés