John Ashe a dû verser un million de dollars à la justice américaine. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir accepté plus d'un million de dollars de pots-de-vin en contrepartie de son aide à la réalisation de projets immobiliers provenant d'un homme d'affaires chinois. Ambassadeur d'Antigua-et-Barbuda auprès de l'ONU, John Ashe a également présidé la 68ème session de l'Assemblée générale entre 2013 et 2014.

Inculpation de John Ashe, ex-président de l'Assemblée générale de l'ONU https://t.co/Wjf3ihAjDZ- Les Echos (@LesEchos) 21 Octobre 2015

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés