L'Assemblée générale annuelle des Nations Unies se tient cette semaine à New York. Des désaccords de fond opposent les différents états représentés. Après les présidents américains et français hier, c'est le président iranien qui est monté à la tribune ce mercredi. Hassan Rohani a répondu à Donald Trump qui qualifiait l'accord sur le nucléaire iranien de honteux. Un retrait américain de cet accord est-il possible ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés