Abdelhakim Dekhar, soupçonné d'être le tireur parisien qui a blessé un assistant photographe de "Libération", a été transféré à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, ce lundi. Mis en examen pour tentatives d'assassinats, enlèvement et séquestration, Dekhar a depuis débuté une grève de la faim. Pour des fins stratégiques?

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés