Invité de BFMTV, Abdallah Zekri, président de l'Observatoire des actes islamophobes du Conseil français du culte musulman (CFCM), a condamné le saccage d'une salle de prière à Ajaccio vendredi.. "Il ne faut pas faire d'amalgames, il faut éviter également de trouver des boucs émissaires", a-t-il souhaité, rappelant que les musulmans ont aidé la Corse à plusieurs reprises dans l'Histoire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés