Abdallah Saadi a perdu ses deux soeurs Halima et Hodda, tuées par les terroristes à la terrasse de la Belle Équipe le 13 novembre. Invité de BFMTV après l'hommage national rendu aux victimes vendredi, il a regretté que François Hollande n'annonce aucune mesure pour éviter que de tels événements se reproduisent. Il a également souligné que le chef de l'État n'avait exprimé aucun mea culpa, "parce qu'on sait qu'il y a quand même eu un certain nombre de laisser-aller."

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés