Publicité

Contenus sponsorisés

À Metz, il y'a huit mois, l'abandon de l'écotaxe, a donné lieu à la fermeture de l'entreprise Ecomouv. Licenciés, le gouvernement avaient promis de replacer les 150 salariés, mais la plupart sont encore au chômage, aujourd'hui ils sentent trompés.

Publicité