L'insupportable attente à l'aéroport Poulkovo de Saint-Pétersbourg. L'appareil de MétroJet devait atterrir aux alentours de midi. Sous le choc, les familles et les proches des passagers s'accrochent à un mince espoir. Les deux tiers de l'appareil ont été détruits mais une partie serait presque intacte. En Egypte, les secours ont déjà extrait 100 corps de l'appareil dont ceux de 17 enfants. Entourer les familles des passagers : c'est l'objectif du Kremlin qui a affrété des bus pour les transporter dans un hôtel proche. Dimanche, toute la Russie se recueillera, un jour de deuil national a été décrété par le président Poutine.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés