Une manifestation qui a ressemblé samedi à Nantes entre 2.000 et 3.000 personnes pour protester contre la venue dimanche de Marine le Pen a été émaillée par des heurts, faisant onze blessés parmi les forces de l'ordre. Selon le ministère de l'Intérieur, "11 policiers et gendarmes ont été blessés et contusionnés". Parmi eux, un gendarme a été brûlé au deuxième degré aux jambes. Il a été hospitalisé, a précisé la gendarmerie nationale. Huit personnes ont été interpellées dont quatre ont été placées en garde à vue, d'après le ministère.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés