Vidéo associée: 

Publié le 05/06/2017

A Londres les terroristes ont adopté un mode opératoire rudimentaire

Corps: 

Trois assaillants ont foncé sur la foule présente sur le London Bridge samedi soir, à l'aide d'un fourgon, avant d'attaquer leurs victimes au couteau. Cet attentat terroriste, revendiqué par Daesh, ont fait au moins sept morts et 48 blessés. Ce mode opératoire, rudimentaire et nécessitant peu de moyens, inquiète d'autant plus les services de sécurité. "C'est absolument impossible à déjouer", analyse Dominique Rizet, spécialiste police-justice BFMTV.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet