Vidéo associée: 

Publié le 31/10/2017

A Londres, les impressionnistes en exil

Corps: 

Londres, inspiration des artistes français de la fin du 19e siècle. La Tate Britain à Londres présente les oeuvres de ses peintres qui ont rejoint la capitale britannique, fuyant dans les années 1870 la guerre avec la Prusse, et l'insurrection de la Commune de Paris. Claude Monet, James Tissot ou Camille Pissaro ont influencé la scène britannique, comme Londres a influencé leur exil.
'A Paris, ils étaient concentrés sur les cabarets et les cafés, explique la critique d'art Estelle Lovatt. Quand ils sont venus ici, ils se sont rendus compte qu'ils voulaient juste dessiner la magnifique architecture, comme autour de Westminster, St Paul et Big Ben, mais aussi le brouillard qui enveloppe cette beauté, parce qu'ils étaient intéressés par la couleur, et comment la couleur changeait ce qu'ils regardaient.'

Exiled Parisian Impressionists reunite for major exhibition at London's Tate Britain pic.twitter.com/SZSHa2Q6nk- AFP news agency (@AFP) 31 octobre 2017

The EY Exhibition: #ImpressionistsinLondon Tate Britain features never before seen watercolours by #Tissot Visit from 2 Nov - 7 May #EYTate pic.twitter.com/mBb42smLoK- EY UKI (EY_UKI) 31 octobre 2017

Les 'impressionistes à Londres, artistes français en exil, est la première exposition sur ce thème, à voir jusqu'à fin avril.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet