Vidéo associée: 

Publié le 01/09/2016

A Libreville l'opposition ne relâche pas la pression après la réélection constestée d'Ali Bongo

Corps: 

Pour Seidik Abba rédacteur en chef du site Mondafrique.com, cette nuit de violence à Libreville ne présage rien de bon pour le pays, les opposants d'Ali Bongo sont décidés à poursuivre leurs actions. Selon lui, les forces armées loyales au président ne pourront pas retenir l'opposition en colère après la réélection contestée d'Ali Bongo.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet