L’homme discret, c’est fini. François Fillon n’a pas vraiment apprécié le retour de Nicolas Sarkozy lundi au bureau politique de l’UMP. Jeudi à la Grande-Motte (Ayrault), il lui répond, sans concession, prenant ainsi ses distances avec l’ancien président de la République. 2017? François Fillon ira, "quoi qu’il arrive".

Les explications de Germain Andrieux, Céline Bittner et Rym Ben Ameur

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés