Publicité

Contenus sponsorisés

Une explosion radioactive sur un marché, un attentat au gaz sarin dans le métro à l’heure de pointe… Ça s’est passé cette semaine à Lyon. Il s’agissait bien sûr d’une simulation à laquelle 2000 figurants et 500 secouristes ont participé.

Publicité