En 2015, de 3000 à 5000 personnes sont réduites à l'esclavage moderne en France. Très peu sont les victimes qui osent porter plainte contre leurs "maîtres", par peur de représailles physiques et mentales.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés