C'est une première depuis 1054 apr. J.-C : le chef de l'Eglise catholique François et le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kiril (130 millions de croyants), se sont rencontrés, à Cuba, pour y signer une déclaration commune à propos du sort des chrétiens d'Orient et la défense des valeurs chrétiennes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés