1 vues

La Foire internationale d'art contemporain (Fiac) de Paris, accessible au public jeudi, a entrouvert ses portes dès mercredi aux professionnels et aux collectionneurs dans une certaine effervescence, l'art semblant vouloir se jouer de la crise.

Publicité

Contenus sponsorisés